A la découverte du parc national de Serengeti en Tanzanie

A la découverte du parc national de Serengeti en Tanzanie

Pour ceux qui souhaitent effectuer un safari en Afrique, la Tanzanie est un lieu incontournable à visiter. En effet, ce pays renferme le célèbre parc national de Serengeti, constitué de vastes plaines où les animaux sauvages vivent en harmonie avec des conditions climatiques qui leurs sont favorables. Partez à la découverte de cette grande étendue sauvage qui attire de nombreux touristes du monde entier.

Brève description du parc national de Serengeti

Le parc national de Serengeti est un vaste parc naturel situé en Afrique de l’est, en Tanzanie et s’étend sur un peu moins de 15 000 km² de superficie. Il s’agit du second plus important parc animalier de toute l’Afrique.

Il regroupe environ 4 millions d’animaux, avec plusieurs centaines d’espèces d’oiseaux. Ce qui le rend célèbre, c’est la migration de millions d’animaux tels que les gnous et les zèbres à la recherche de points d’eau et de nourriture.

Le parc national de Serengeti offre une véritable illustration de l’Afrique sauvage avec les animaux sauvages propres au continent et les vastes plaines qui s’étendent à perte de vue.

A la découverte du parc national de Serengeti en Tanzanie
Une lionne du parc national de Serengeti.

La grande migration, un spectacle unique

Les vastes étendus du parc de Serengeti sont, chaque année, le théâtre d’un phénomène unique au monde : la grande migration de plus d’un million d’herbivores sur plus de 1 000 km. Ces ongulés se déplacent majoritairement du Kenya vers ces plaines à la recherche d’eau et de nourriture.

Avec eux, leurs prédateurs naturels font également le déplacement. Il n’est donc pas rare de voir des parties de chasse et d’affrontement spectaculaire comme il est commode de voir à la télé.

Environ 1 million de gnou font ce dangereux voyage en quête de la terre promise, avec des centaines de milliers de zèbres, de gazelles et autres herbivores.

Une biodiversité remarquable

Le parc national de Serengeti est l’occasion de voir la plupart des animaux endémiques d’Afrique. La raison est qu’il y règne un écosystème bien spécifique qui rend la végétation très diversifiée et les points d’eau abondants, rendant la zone particulièrement hospitalière pour la faune locale.

Ainsi, il ne vous sera pas rare de rencontrer les fameux gnous, les gazelles de Thomson, les zèbres, les buffles, girafes, phacochères, antilopes… Les grands mammifères y sont également visibles, à savoir les éléphants qui se comptent par milliers, les hippopotames et les rhinocéros noirs.

Les prédateurs sont également de la partie, avec notamment les léopards, les guépards, les lions, les hyènes tachetées et les chiens sauvages. Enfin de très belles espèces d’oiseaux dont certaines sont endémiques à la Tanzanie. Bref, n’oubliez surtout pas vos jumelles et votre appareil photo pour immortaliser le voyage.

Saisons propices au safari

La grande plaine de Serengeti connait une saison de pluie brève en novembre et plus longue à partir du mois de mars. Si certains fervents admirateurs de la beauté sauvage d’Afrique préfèrent y aller durant les saisons sèches par peur de maladies, de mauvaises conditions climatiques et qu’il s’agit de la période des naissances (les animaux sont moins visibles), d’autres préfèrent visiter la région durant ces périodes pour le paysage époustouflant ravivé par la pluie.

Cependant, chaque zone du parc possède sa saison privilégiée, ce qui vous incite à y revenir plus souvent pour contempler en intégralité la beauté du parc.

Par exemple, le nord se visite du mois d’octobre à décembre, là où les troupeaux entament la migration. Il est préférable de visiter la partie sud-est en janvier et en février, tandis que le sud-ouest est plus intéressant entre février et mars, là où l’intégralité des troupeaux s’y est installée. L’ouest est plus attrayant d’avril à juin, avec la crue de la rivière Grumeti qui abrite des crocodiles énormes.